La Recette De L’huile De Rose Pour Une Peau Toute Douce

huile de rose

L’huile de rose est un concentré de bienfaits pour la peau. Tonifiante, adoucissante, cicatrisante, elle possède également des vertus anti-inflammatoires, anti-oxydantes et anti-âges. Et vous savez-quoi ? Vous pouvez la préparer vous-même avec les roses de votre jardin ! 🙂 Pour un bon résultat, il faut bien prendre soin de choisir des roses très odorantes.

Les ingrédients

  • 50 g de roses fraîches bien odorantes + 50 g de roses fraîches bien odorantes à ajouter plus tard + encore 50 g pour la dernière opération
  • 100 ml d’huile d’amande douce ou d’huile de votre choix

La recette de l’huile de rose

  1. Dans un mortier, pilez 50 g de roses.
  2. Placez-les dans un bocal teinté puis ajoutez l’huile.
  3. Refermez le bocal et laissez reposer, au soleil de préférence, pendant une semaine.
  4. Dans une casserole, faites-bouillir le bocal au bain-marie quelques minutes.
  5. Pressez avec une cuillère les fleurs de façon à extraire le suc.
  6. Ajoutez de nouveau 50 g de roses fraîchement pilées puis laissez reposer une semaine comme précédemment.
  7. Faites de nouveau bouillir quelques minutes le bocal au bain-marie.
  8. Recommencez l’opération une dernière fois.
  9. Filtrez et embouteillez dans un flacon teinté.

Et voilà ! Vous obtenez une huile de rose à l’odeur délicieuse et pleine de bienfaits pour la peau ! 🙂

Recette issue du site www.potions-et-chaudron.com

Vinaigre blanc : 10 utilisations pratiques pour la maison

Vinaigre blanc : 10 utilisations pratiques pour la maison

L’utilité et l’efficacité du vinaigre blanc (appelé aussi vinaigre d’alcool ou vinaigre de cristal) pour les travaux ménagers n’est plus à démontrer. En plus de rendre d’énormes services à la maison, le vinaigre blanc est un produit totalement naturel. Alors fini les produits chimiques, toxiques et coûteux à la maison.

À l’image du bicarbonate de soude, le vinaigre blanc sert à tout, ou presque, et il est le plus économique des produits d’entretien. C’est l’un des indispensables à absolument avoir à la maison. 10 utilisations pratiques du vinaigre blanc pour la maison.

Le vinaigre blanc, super utile à la maison !

Un détartrant efficace

L’acidité du vinaigre blanc en fait un puissant détartrant et le produit d’entretien idéal contre le calcaire. Ce produit écologique représente la solution la plus simple et la moins chère pour détartrer les robinets, les pommeaux de douche, les joints de carrelage. Il suffit de pulvériser les éléments à détartrer de vinaigre blanc et de laisser agir une vingtaine de minutes. Le vinaigre blanc est aussi utilisé pour éliminer facilement les traces de calcaire des bouilloires et des cafetières. Faites chauffer la moitié du volume de ces matériels électroménagers en eau mélangé avec du vinaigre blanc pour l’autre moitié, rincez soigneusement, et plusieurs fois ensuite à l’eau claire et le calcaire aura disparu. Le vinaigre blanc est aussi utile pour détartrer le lave-linge, le lave-vaisselle et le fer à repasser.

Un désinfectant hors pair

Le vinaigre blanc a une action antimicrobienne qui permet de remplacer aisément l’eau de javel, ou, en tous les cas, quand il n’est pas nécessaire d’avoir recours à un produit ménager puissant pour éliminer des microbes. Le vinaigre blanc désinfecte ainsi à merveille les toilettes ou encore la salle de bain. Bon à savoir : il peut aussi être utilisé pour débarrasser les planches à découper de leurs nombreuses bactéries. Attention, le vinaigre blanc n’est pas virucide, il ne peut rien contre les virus.

Fait briller la vaisselle et les vitres 

Le vinaigre blanc a un fort pouvoir dégraissant. Ajouté en petite quantité à l’eau de rinçage de la vaisselle, non seulement, il élimine toutes les traces de graisse, mais en plus il la fait briller. Le vinaigre blanc redonne tout son éclat également à l’argenterie. C’est la même chose pour le nettoyage des vitres et carreaux : mélangé avec un peu d’eau et imbibé sur un chiffon, le vinaigre blanc nettoie en profondeur et fait briller les vitres, comme les parois de douche.

Nettoie et désodorise les canalisations

Les produits disponibles dans le commerce pour nettoyer et déboucher les canalisations sont la plupart du temps très agressifs et nocifs pour l’environnement. Le vinaigre blanc, utilisé régulièrement, a le pouvoir d’entretenir naturellement la tuyauterie des éviers et des lavabos et, en plus, il évite les remontées d’odeurs désagréables.

Un super pouvoir détachant pour le linge

Le vinaigre blanc peut également être utilisé pour le soin du linge. Il vient à bout notamment des taches réputées difficiles à enlever comme celles de vin, de café, de rouille ou d’herbe. Après un essai sur une partie du vêtement à détacher, pour être sûr que le vinaigre blanc ne présente pas de risques, il suffit de frotter la tache avec un chiffon imbibé de vinaigre blanc puis de passer le vêtement en machine.

Un désodorisant pour la maison et les textiles

Le vinaigre blanc est le désodorisant parfait et le plus écologique pour la maison. Utilisé dans le frigo, les poubelles, les cages et les litières des animaux domestiques, les toilettes, le vinaigre blanc est très efficace pour éliminer les mauvaises odeurs. Il a aussi le pouvoir de supprimer des odeurs persistantes sur les textiles telles que la transpiration, l’urine, etc.

Un adoucissant naturel pour le linge

Plus besoin d’utiliser un adoucissant souvent onéreux pour obtenir un linge agréable au toucher à sa sortie du lave-linge car le vinaigre blanc adoucit tout naturellement les textiles. Ajoutez-en un peu tout simplement dans le bac destiné à l’adoucissant de votre machine et le tour est joué.

Un anti-fourmis

Pas facile de se débarrasser des fourmis qui ont envahi des parties de la maison sans avoir à utiliser des produits nocifs. C’est sans compter sur le vinaigre blanc qui a aussi la faculté de faire fuir ces insectes indésirables dans la maison. Utilisé pur, ou dilué avec de l’eau, sur les surfaces envahies par les fourmis, le vinaigre blanc les fera fuir.

Pour apaiser les piqures d’insectes

Le vinaigre blanc a aussi sa place dans l’armoire à pharmacie de la maison grâce à son pouvoir apaisant sur les piqures d’insectes. Pour atténuer les démangeaisons, il suffit d’appliquer sur la piqure quelques gouttes de vinaigre blanc à l’aide d’un coton.

Un produit utile aussi dans le jardin

Non seulement le vinaigre blanc est l’allié indispensable pour l’entretien de la maison, mais il est aussi très utile dans le jardin. Il permet notamment de remplacer les désherbants chimiques pour venir à bout de toutes les mauvaises pousses du jardin. Il suffit de pulvériser sur les mauvaises herbes à éliminer, de préférence en fin de journée, un mélange d’un litre de vinaigre blanc dilué dans un demi-litre d’eau.

Petits pains farcis aux légumes

Des petits pains farcis aux légumes, faciles à préparer et déclinables en fonction de vos envies et des saisons.

Petits pains farcis aux légumes

Si vous cherchez une autre façon de manger les légumes, pourquoi ne pas tenter ces petits pains farcis ? Faciles à préparer, ces petits pains sont délicieux.

Pour le choix des légumes, libre à vous de prendre ceux que vous préférés en fonction de vos goûts et des saisons.

⚠️ A propos de la levure de boulanger⚠️

La recette est plutôt simple à réaliser mais il faut faire attention à la levure sèche choisie : si elle est instantanée, alors on la met directement dans la préparation. Sinon, il faut l’activer dans l’eau tiède. Pensez à bien regarder les instructions sur l’emballage.

Petits pains farcis aux légumes

4 conseils simples pour démarrer un potager bio à la maison

Comment bien démarrer ton potager bio ?

4 conseils simples pour démarrer un potager bio à la maison

Comment bien démarrer ton potager bio ?

Ce que tu dois savoir avant de commencer un potager bio

Démarrer un potager bio à la maison est une aventure enrichissante. C’est une excellente initiative pour une alimentation plus saine et un mode de vie plus serein. Cultiver son potager permet de se reconnecter aux cycles de la nature et au rythme des saisons. C’est aussi un bon moyen de réduire son stress tout en profitant de légumes biologiques, de saison et gratuits. Comme tu t’en rendras rapidement compte, les avantages d’avoir un potager bio sont nombreux.

Mais le problème est souvent le même pour tous ceux qui débutent : par où commencer ? Lorsqu’on a jamais cultivé un potager, il est normal de ne pas savoir quoi planter, quand, où et comment. Se lancer dans cette aventure implique d’apprendre une multitude de nouvelles choses. Mais vous ne devez pas laisser tomber au moindre échec ! C’est pourquoi tu dois garder à l’esprit ces 3 règles essentielles.

Il vaut mieux commencer petit

Même si tu as envie de cultiver tous les légumes possibles et de récolter à foison, attention à ne pas commencer trop grand. Arriver à ce résultat la première année est souvent difficile. En effet, cela implique de répondre aux besoins de chaque légume, de s’adapter à leur rythme de croissance, de les entretenir et donc de connaître leur mode de culture. Lorsque tu seras plus expérimenté, il te sera plus facile d’ajouter de nouvelles cultures et variétés. C’est au fil des années que tu créeras le potager bio de tes rêves.

Apprendre, encore et toujours apprendre !

Si tu veux progresser avec ton potager bio, il faut apprendre , faire des recherches, trouver des informations et parfois se tromper

L’apprentissage est le maître-mot lorsqu’on démarre un potager bio. Tu ne dois pas attendre que les légumes te « disent » qu’ils ont besoin de plus d’espace, de lumière ou d’eau. Pour limiter tes erreurs, recherche toutes les informations utiles sur les légumes que tu souhaites cultiver : exposition et emplacement, arrosage, engrais, taille, espace nécessaire entre chaque plant… C’est encore le meilleur moyen de ne pas se tromper et de réussir !

Apprends de tes erreurs et accepte les échecs

Les débutants en potager bio commettent souvent les mêmes erreurs. C’est tout à fait normal et cela ne doit pas te décourager. Cultiver son propre potager bio demande beaucoup de patience mais apporte toujours satisfaction. C’est grâce aux erreurs que tu commettras et à tes expériences que tu réussiras !

Nous te proposons ci-dessous 4 conseils utiles pour débuter un potager bio dans les meilleures conditions et éviter certaines erreurs.

4 conseils utiles pour cultiver ton potager bio

Au fur et à mesure de tes lectures et de tes expériences, tu emmagasineras beaucoup d’informations. Mais il y a certaines règles de base qui sont très utiles aux débutants.

Comment trouver le bon emplacement pour ton potager bio 🌞

Pour que tes futurs légumes puissent se développer pleinement, il est important de choisir le bon emplacement pour ton potager bio. Cela peut sembler évident mais la lumière est l’élément le plus important pour les plantations. Malheureusement, elle est souvent négligée… Au début de ton aventure, contente-toi de suivre cette règle simple : plus il y a de lumière, mieux c’est. L’idéal est d’orienter le potager au sud. Pense aussi à l’emplacement des plantes au sein même du jardin : les plus hautes seront placées côté nord pour éviter de faire de l’ombre aux cultures plus petites.

Arrose peu mais souvent 😊

https://giphy.com/embed/dxxoL6BizkG06UMqtK

Le manque ou l’excès d’arrosage est un problème courant lorsqu’on commence un potager bio. D’une manière générale, préfère toujours arroser peu mais régulièrement. C’est également le cas pour les légumes cultivés en pot. Dans les pots, l’eau a tendance à s’évaporer plus rapidement car les racines ne peuvent pas aller puiser en profondeur. Si tes plantations manquent d’eau ou, au contraire, sont trop arrosées, les signes sont assez faciles à repérer : la plante s’affaisse, les feuilles fanent ou jaunissent. En été, pour garder la fraîcheur au pied et limiter les arrosages, il est très utile de pailler en ajoutant une couche d’environ 5 cm de feuilles mortes ou de paille.

Commence par des cultures faciles

Il existe des cultures potagères plus faciles à démarrer que d’autres. Les radis, les aromatiques, les haricots ou encore les tomates sont des légumes peu exigeants. Mais tu dois aussi prendre en compte tes envies et tes besoins. Inutile de planter des betteraves si tu n’en consommes pas ! Choisis des cultures que tu as envie de découvrir et des légumes que tu aimes manger. Voici quelques cultures simples pour démarrer un potager bio à la maison :

  • Radis
  • Tomates
  • Betteraves 
  • Laitues
  • Haricots 
  • Épinards
  • Aromatiques : basilic, persil, ciboulette… 
  • Courges
  • Poivrons
  • Aubergines
  • Fraises

N’hésite pas à cultiver en pot

Comment bien démarrer un potager bio, commencez par cultiver en pot - Nappilla Blog Luxembourg

Même si tu disposes d’un tout petit espace extérieur, tu peux aussi avoir ton propre potager. Pour cela, n’hésite pas à cultiver des légumes en pot. Tu gagneras de la place et optimiseras au maximum l’espace disponible. Beaucoup de légumes sont faciles à cultiver en pot, en jardinière ou en bac : tomates, haricots verts, laitues, poivrons, choux et même petits pois. Tu dois seulement prendre en compte 2 éléments importants par rapport au contenant :

– Il doit avoir un bon drainage : les plantes ne supportent pas l’excès d’eau qui peut faire pourrir leurs racines. Le contenant doit donc être troués pour laisser passer l’eau ;

– Il doit être de la bonne taille : certains légumes ont besoin de plus d’espace que d’autres. La laitue, par exemple, se contentera d’un petit pot tandis que la tomate aura besoin d’un pot ou bac de 20 litres minimum. Fais des recherches sur les besoins de chaque plante car ils sont différents. 

Pourquoi un compost dans votre potager bio

Un compost, une mine d’or riche en nutriments dans votre jardin.

Le compost est le complément le plus important que vous pouvez donner à votre jardin surtout à ton potager bio. En quelques lignes, je t’explique pourquoi tu dois faire un compost dans ton jardin.

Conditionneur de sol : avec le compost, tu crées un riche humus pour ta pelouse, ton potager et ton jardin en général.

Recyclage des déchets de cuisine et de jardin : le compostage peut éviter jusqu’à 30 % des déchets ménagers dans ta poubelle.

Réduire les déchets mis en décharge : en s’abstenant de mettre ces déchets en décharge, nos décharges dureront plus longtemps.

Profitez des bienfaits même en appart : même si tu vis en appartement ou dans un autre lieu urbain, tu peux réduire tes déchets organiques et produire ton propre compost pour les plantes en pot, les jardinières de balcon ou ta parcelle dans le jardin communautaire local. Il existe plusieurs méthodes différentes de compostage à l’intérieur, qui sont sans odeur et suffisamment compactes pour les petits appartements. Mais ça, c’est un autre sujet qui fera l’objet d’un article.

J’espère que cet article t’aura donné envie de poursuivre ton aventure du potager bio ! En attendant, tu peux consulter nos calendriers des fruits et légumes pour chaque mois : ils te donneront des idées de culture 😉 . Si cet article t’a plu, n’hésite pas à le partager et/ou à le commenter. À bientôt 🙂

4 conseils simples pour démarrer un potager bio à la maison - Nappilla blog zéro déchet Luxembourg

Source image : Gettyimages

Sébastien

10 astuces de grand-mère pour faire le ménage comme un pro

menage-grand-mere

On a beau posséder un goût certain pour la modernité, être le spécialiste n°1 en matière de robots domestiques et travailler à longueur d’année pour concevoir des appareils toujours plus innovants, nous considérons comme étant une erreur de tourner le dos au passé.

Et en matière de ménage et d’entretien de la maison, il serait vraiment dommage de se passer des bonnes vieilles astuces de nos grands-mères. Car depuis des décennies, certaines tâches ménagères n’ont jamais été aussi bien effectuées que par la magie de leurs connaissances encyclopédiques en la matière.
A noter que toutes ces astuces pratiques sont économiques et écologiques !

Voici donc notre top 10 des meilleures astuces ménages pour se faciliter la vie au quotidien :

En finir avec les tâches sur le blanc (1)

LES TÂCHES DE GRAS

Comment s’en débarrasser sur un tissu (vêtement, rideau…) ou sur un mur : frotter la tâche avec de la craie blanche, attendez quelques minutes puis essuyer le tout avec un chiffon humide. C’est magique !

LES MOISISSURES SUR LES JOINTS DE CARRELAGE

Mélangez 200 gr. de bicarbonate de soude dans 100 ml d’eau et utilisez ce mélange pour brosser les joints, avant de laisser agir 10 minutes environ. Vaporisez ensuite les joints de vinaigre blanc. Rincez, et admirez le résultat !

LA CASSEROLE BRULÉE AU FOND

Pour lui redonner un aspect neuf, il suffit de la remplir d’eau et d’ajouter quelques gouttes de liquide vaisselle avant de porter le mélange à ébullition. Et comme par magie, la couche brûlée disparaît au passage d’une simple éponge. Et sans même avoir besoin de frotter !

LA MAGIE DU SAVON NOIR

C’est un nettoyant universel écologique, particulièrement économique. Une petite quantité seulement permet d’entretenir les plus beaux cuirs, de savonner les animaux de compagnie ou encore de nettoyer les plaques de cuisson et parquets vitrifiés.

LES TÂCHES SUR UN VETEMENT BLANC

Le jus de citron et le sel sont la combinaison parfaite pour que vos vêtements redeviennent blancs. Les deux ingrédients sont mélangés ensemble puis appliqués directement sur la tâche. Attendez 30 minutes puis rincez au vinaigre blanc et à l’eau tiède et faites tourner au lave-linge, comme d’habitude.

LE MATELAS TOUJOURS PROPRE

Nous passons 35% de notre vie allongés sur un matelas à dormir ! Mais comment le laver ? Dans une bouteille de spray, versez de la vodka et les huiles essentielles de votre choix puis aspergez abondamment votre matelas. La vodka tuera les bactéries et les huiles procureront une odeur fraîche à votre lit douillet.

LA COLLE DES ÉTIQUETTES

Qui ne sait jamais énervé face à une étiquette impossible à enlever, qui se déchirent et qui laisse morceaux de papiers et colle sur son support ?
La prochaine fois, pour éviter de laisser monter la colère en vous, munissez-vous d’un vieux chiffon (ou d’une feuille de papier essuie-tout) et d’un peu d’huile d’olive.
Frotter la surface collante quelques instants avec le chiffon légèrement imbibé et le tour sera joué. Plus naturel et moins toxique que l’alcool ou l’eau écarlate.

DEFIER LA POUSSIERE

Avez-vous remarqué que plus on entretient son intérieur, plus la poussière revient vite ? De quoi s’arracher les cheveux ! Pour profiter d’un air pur plus longtemps dans la maison, voici comment ralentir le retour de la poussière aux différents endroits de la maison :

  • Un chiffon imbibé de bière pour nettoyer les feuilles des plantes.
  • Le citron pressé sur un linge pour les plastiques.
  • Vinaigre blanc, huile végétale et essence de térébenthine (à parts égales dans une bouteille à spray) pour les meubles en bois et les parquets.
  • Un bain de gros sel pour les rideaux.
  • Quelques gouttes de glycérine dans votre produit habituel pour les vitres et les miroirs.
  • L’aspirateur plutôt que le plumeau pour éviter de disperser la poussière.
L'arme anti-poussière

RÉANIMER LES FLEURS COUPÉES

Si vos bouquets commencer à faner, il est conseillé de couper les tiges en biais et de les placer quelques minutes dans de l’eau bouillante.
Remettez-les ensuite dans l’eau à température ambiante et elles recommenceront à vivre.

LES GRAISSES BRULÉES DU FOUR

L’acide citrique a le pouvoir de dissoudre les graisses brûlées et facilite le nettoyage du four. 100% d’origine végétale, il est non toxique ni pour l’homme, ni pour l’environnement.
Préparez une pâte en mélangeant une dose d’acide citrique et une dose d’eau. Appliquez-la sur les graisses encore chaudes dans le four tiède et laissez agir quelques minutes avant de frotter. Il ne reste plus qu’à nettoyer à l’aide d’une éponge et le tour est joué.

Tarte aux pommes vanillée

Temps de Préparation

25 minutes

Temps de Cuisson 

30 minutes

Image of Tarte aux pommes vanillée

Ingredients

  • 6 pommes 
  • 1 pâte brisée
  • 1 gousse de vanille bourbon 
  • 1 sachet de sucre vanillé ou 10 g de sucre vanillé fait maison 
  • 1 cs d’extrait de vanille au rhum
  • 30 g de beurre 

Etapes

  1. Epluchez vos pommes. Avec 3 d’entre elles, faire une compote. Pour cela, mettez vos pommes dans une casserole avec 1 grand verre d’eau. Quand les pommes ramollissent, mettre le sucre vanillé et remuer. N’hésitez pas à rajouter de l’eau si besoin. Ce n’est pas grave s’il reste quelques morceaux de pommes à la fin de la cuisson.
  2. Pendant ce temps, coupez les 3 autres pommes en faisant de fines lamelles. les mettre dans un saladier. Couper la gousse de vanille en 2 sur le sens de la longueur, gratter les graines de vanille et les mettre avec les pommes. Vous pouvez également mettre une cc de sucre vanillé. Ajouter la cs d’extrait de vanille et avec une cuillère en bois, remuer les pommes jusqu’à ce que les graines de vanille soient bien réparties. Pensez à ne pas jeter votre gousse de vanille mais à l’insérer dans votre extrait de vanille fait maison ou votre sucre vanillé fait maison!
  3. Préchauffez votre four à 190°. Etaler la pâte dans un moule et la piquer avec une fourchette. Y étaler la compote. Déposer vos lamelles de pommes en rond ou faites la déco de votre choix (-; Ajoutez les lamelles de beurre sur vos pommes.
  4. Mettre au four pendant 30 minutes environ jusqu’à ce que les pommes soient caramélisées.C’est prêt! Régalez-vous!

Bouquet en salade

Nombreuses sont les fleurs que l’on peut manger en salade… Ceci permet de composer des portions de salade en bouquet. Ici, la fumeterre accompagne

Bouquet en salade

Ceci permet de composer des portions de salade en bouquet. Ici, la fumeterre accompagne une potentielle salade d’oignon et jeune carotte…

Et là ce sont des fleurs de bourrache, coriandre et pissenlit…

… pour accompagner un duo panais-carotte.

C’est aussi l’occasion de tester des liens végétaux, en gaillet gratteron pour ce dernier bouquet.

Et c’est directement une feuille d’oignon qui relie le premier.

Rien ne se perd, rien ne se crée…

Les meilleures tisanes brûle-graisse

Les tisanes et infusions à base de plantes peuvent être un excellent moyen de drainer l’organisme et de faciliter la perte de poids. En effet, il existe une multitude de plantes aux principes actifs aussi variés qu’intéressants. Dans cet article, découvrez les meilleures tisanes minceur pour booster la perte de poids et se sentir plus léger.

Les 5 meilleures plantes diurétiques : 

  1. Bouleau 
  2. Cassis 
  3. Reines des prés 
  4. Pissenlit 
  5. Achillée Millefeuille

Tisanes minceur et ventre plat

Les tisanes minceur ventre plat sont généralement composées de plantes représentant un bénéfice pour la santé digestive ou favorisant la combustion des graisses au niveau abdominal. La plupart des tisanes ventre plat combinent ces deux actions et permettent de lutter efficacement contre les ballonnements, les gaz et le stockage excessif des sucres et graisses dans le tissu adipeux. Aussi, certaines de ces tisanes facilitent le transit intestinal. 

Top 5 des meilleures plantes ventre plat : 

  1. Anis 
  2. Cumin 
  3. Fenouil
  4. Gingembre 
  5. Verveine

Tisanes brûle graisse pour mincir

Les tisanes brûle-graisse pour mincir sont souvent constituées d’un mélange de plantes riches en antioxydants et qui favorisent la combustion des graisses ou stimulent le métabolisme. Dans cette série, on retrouve par exemple certaines infusions à base d’épices réchauffantes comme la cannelle. En effet, ce type d’ingrédients augmente la thermogénèse et a une influence positive sur la dépense énergétique de l’organisme. D’autres tisanes brûle graisse très riches en substances antioxydantes favorisent directement la combustion des graisses et leur élimination par l’organisme. Enfin, certaines tisanes minceur contiennent des plantes qui stimulent le foie, la vésicule biliaire et la production de bile par ces organes.

Top 5 des tisanes brûle graisse : 

  1. Cannelle 
  2. Réglisse
  3. Menthe 
  4. Curcuma 
  5. Laurier

Tisane d’ortie pour maigrir

Bienfaits minceur de l’ortie 

L’ortie est une plante concentrée en différents principes actifs très intéressants lorsque l’on souhaite mincir. Tout d’abord, l’ortie est très riche en vitamines et minéraux (vitamines du groupe B, vitamine E, calcium, potassium, magnésium, fer, etc.). Aussi, il est essentiel de souligner sa grande richesse en antioxydants. Remède minceur bien connu de nos grands mères, l’ortie sous forme de tisane serait un excellent draineur. Pour un effet optimal, il est recommandé d’en boire une à trois tasses par jour. 

Recette de la tisane d’ortie pour maigrir

Pour réaliser une tisane d’ortie, il suffit de nettoyer soigneusement les feuilles fraîches d’ortie puis de les plonger dans une casserole d’eau froide. Maintenez le mélange à ébullition durant 3 minutes puis laissez reposer 10 minutes avant de filtrer et de déguster la tisane minceur encore chaude. Pour une utilisation encore plus simple, il existe des tisanes toutes prêtes à base de feuilles d’ortie séchées. Il suffit alors de suivre les indications du fabricant pour réaliser très facilement une délicieuse tisane d’ortie pour maigrir.

Quand et comment consommer une tisane pour maigrir ?

Bien évidemment, il ne suffit pas de boire une tasse de tisane minceur par semaine pour maigrir durablement. Bien qu’efficaces, les tisanes ne constituent pas un remède miracle pour perdre du poids et doivent être consommées régulièrement en complément d’une alimentation saine et de qualité. 

Pour un résultat optimal, il est recommandé de choisir des tisanes élaborées à partir de plantes bio et de qualité. Aussi, il peut être intéressant de réaliser soi-même ses mélanges de plantes en fonction de la problématique à traiter. Pour cela, il existe des magasins spécialisés et herboristeries qui proposent un très large choix de plantes différentes permettant de confectionner des tisanes pour maigrir. 

Quoi qu’il en soit, veillez à toujours respecter les temps d’infusion et les recommandations indiquées par le fabricant. En effet, l’utilisation de plantes n’est pas anodine et la consommation excessive de certaines peut avoir un effet délétère sur la santé de l’organisme.

Rédaction : Léa Zubiria Diététicienne-NutritionnisteDécembre

Le romarin, une plante super détoxifiante par https://referencement386575259.wordpress.com/

Fardeau de notre société moderne, l’anxiété, excepté dans les formes les plus graves, peut être traitée par la phytothérapie. La mélisse, une plante à feuilles gaufrées d’odeur très agréable, est souvent indiquée dans ce cadre car elle est réputée comme un spasmolytique des muscles lisses. Utilisée traditionnellement depuis Théophraste et Hippocrate, elle contient notamment une huile essentielle à citrals, des hétérosides monoterpéniques, des mucilages et des flavonoïdes. On compare parfois son effet tranquilisant à celui obtenu avec les benzodiazépines mais il est beaucoup moins anxiolytique qu’inducteur du sommeil et analgésique.

Qu’en dit la recherche scientifique ?

La recherche scientifique sur la mélisse a établi une présomption scientifique concernant le sommeil et l’anxiété, fournie par des études de niveau intermédiaire de preuve1-3. En revanche, elle n’a pu établir de preuves concernant les boutons de fièvre (feux sauvages) pour lesquels elle est parfois recommandée.

Comment la prendre en tisane ?

Très agréable en tisane, la mélisse ne doit pas être utilisée en cas de consommation d’alcool pour plus d’efficacité. Laissez infusez 2 à 4 cuillérées de feuilles de mélisse dans une tasse d’eau pendant 5 à 10 minutes.

https://referencement386575259.wordpress.com/2019/09/13/la-melisse-lutte-contre-anxiete/

Comment savoir si vous manquez de magnésium? Auteur : Valérie Tardif

Le magnésium (Mg) est un allié de notre santé, un maître plutôt! 4ème minéral en importance dans le corps, il participe à plus de 300 réactions métaboliques dans le corps.

Ses principaux champs d’actions comprennent les suivant

  1. transmission nerveuse,
  2. formation d’os solides,
  3. maintien du pH sanguin,
  4. contraction musculaire (incluant celle du coeur).
  5. contribution à la sensibilité à l’insuline des cellules[1]
C'est aussi un puissant un anti-stress naturel !

Voici 5 signes d’une déficience en magnésium :

1.Vous vous réveillez à plusieurs reprises pendant la nuit, sans nécessairement avoir de la difficulté à vous rendormir.

Ce type de sommeil entrecoupé prive le cerveau d’un élément essentiel, le neurotransmetteur appelé GABA, qui est produit au stade de sommeil profond. Cela aura pour conséquence que vous vous sentiez moins reposé le matin venu. Le magnésium aidera alors à rester endormi toute la nuit durant.

2. Vous souffrez ou avez déjà souffert d’une calcification articulaire, à l’épaule par exemple, ou encore vos os sont fragiles aux fractures.

En l’absence de suffisamment de magnésium, le calcium aura de la difficulté à aller se fixer dans les os et ira se déposer là où il ne devrait pas, comme dans un tendon! Le calcaire dans les articulations est un problème assez commun et peut prendre origine, non pas dans un excès de calcium, mais dans un manque de magnésium.

3. Un mollet qui crampe en pleine nuit et une paupière qui sautillent sont choses familières pour vous.

Des crampes au mollet la nuit, la paupière qui sautille, un muscle qui s’emballe et qui tilte sans raison? Classique magnésium! Une quantité adéquate de ce minéral est essentielle au relâchement musculaire.

4. Vous êtes souvent constipés. [1]

L’implication du Mg dans le processus de digestion se résume à trois choses :

  1. stimuler le transit intestinal,
  2. amener de l’eau dans le petit intestin et
  3. faciliter la décontraction musculaire des parois de l’intestin.

Dans une diète déficiente en Mg, le microbiote (les bactéries de notre intestin) sera altéré, contribuant à une absorption faible de certains nutriments.

5. Vous avez parfois des palpitations cardiaques ou souffrez d’arythmie. [2]

Jouant un rôle important dans la contraction musculaire et le coeur étant un muscle, une carence en Mg peut causer des irrégularités dans le rythme cardiaque.


D’autres indices d’une déficience en magnésium peuvent être cependant confondus avec d’autres troubles de santé comme la fatigue chronique, l’anxiété, la migraine, des crampes menstruelles fortes ou encore des variations de l’humeur.

Fait intéressant : un déficit chronique a été lié à diverses maladies comme le diabète de type II, les maladies cardiaques coronariennes, l’hypertension et l’ostéoporose[1], de même qu’à la stéatose hépatique non alcoolique (maladie du foie gras)5.

Tout cela vous sonne une cloche? Vous n’êtes pas seul.

C’est le minéral le plus carencé en Amérique du Nord

Selon Santé Canada, 40% des Canadiens n’atteignent pas les besoins quotidiens en magnésium.

Seulement 1% du total de nos réserves de magnésium est mesurable, parce qu’il se trouve dans le sang.[2] C’est aussi le dernier endroit où le corps ira puiser le Mg, car le sang a besoin de garder un pH stable pour assurer notre survie. Vous comprenez maintenant combien il est difficile de diagnostiquer médicalement un déficit avant que celui-ci ne soit très grave.

C’est pourquoi il devient intéressant de connaître les manifestations physiques pour déceler chez soi une carence.

Comment on peut devenir carencé?
Pas assez qui rentre, trop qui sort!

Pour s’assurer de consommer une quantité suffisante de magnésium, il faut tenir compte du fait que les brocolis d’aujourd’hui ne sont plus ce qu’ils étaient! En effet, la faible qualité des sols dans lesquels sont actuellement cultivés nos aliments affecte aussi leur teneur en minéraux. Ils peuvent en contenir moins que ce que l’on peut croire.

Notre style de vie fait de nous des stressés chroniques. Je vous épargne les détails, mais dans le corps, la cascade de réactions chimiques en réponse au stress fait éliminer le magnésium dans l’urine. Oui, votre déduction est bonne : même si vous consommez assez de magnésium, soit 300 à 400 mg par jour, et que vous vivez du stress (qui n’en vit pas?), vos réserves s’amenuisent et vous vous retrouvez en déficience.

Un trouble digestif peut aussi entraver l’assimilation de magnésium, comme un manque d’acidité de l’estomac, la maladie cœliaque ou la maladie de Crohn.

Pour finir, plusieurs médicaments se joignent à la parade pour faire diminuer nos réserves de ce minéral. Citons ici les contraceptifs oraux, les antiacides, les médicaments diurétiques, les inhibiteurs de pompe à protons et certains antibiotiques.

Où trouver les aliments riches en magnésium?

Comme dit l’adage : demandez à Google et vous recevrez! Il est facile sur le web de trouver des listes d’aliments et leur teneur respective en Mg, notamment sur le site de Passeport Santé.

Néanmoins, en incorporant des légumes verts, des avocats ainsi que des noix, des graines et des légumineuses à vos menus, vous serez sur la bonne voie!

Aliment Portion Teneur en magnésium (mg)
Poudre de cacao 100g 410
Noix du Brésil 100g 366
Noix de cajou 100g 247
Haricot noir ou blanc, haricot de lima 1 tasse 127 à 191
Saumon 150g 184
Maquereau 150g 146
Tofu 100g 134
Chou de Bruxelles 100g 100-120
Épinards 1 tasse 83
Chou frisé 100g 47
Avocat 100g 27

Pourquoi se supplémenter? Et lesquels choisir?

Pour toutes les raisons mentionnées précédemment, avoir recourt à un supplément en capsule devient intéressant et pratiquement sans danger. Le plus gros risque que vous courez est de ressentir un bel effet laxatif!

Cependant, toutes les sortes ne sont pas égales. Soyez vigilants lors de votre achat. Parce qu’il est moins cher, vous pourriez être tenté de prendre l’oxyde de magnésium. Étant très peu absorbé par le corps, il ne sera pas bien assimilé et ne vous servira pas à grand-chose. Même chose avec l’hydroxyde de Mg, aussi appelé lait de magnésie, qui est seulement utile pour soulager la constipation.

Tous les autres sont généralement de bons choix, et ont souvent une spécialité d’action :

  • Citrate de Mg : contre la constipation
  • Bis-glycinate de Mg : contre les réveils nocturnes, le stress et le relâchement musculaire
  • Chlorure de Mg : aide à maintenir l’estomac acide
  • Malate de Mg : contre les crampes musculaires

Pour terminer, si l’un des symptômes vous est familier, je vous invite à faire l’essai d’un supplément de magnésium, de choisir des aliments riches en ce minéral et de voir comment vous vous sentez après une semaine.

Toutefois, si vous prenez des médicaments ou si vous avez un problème de santé sévère, assurez-vous auprès de votre médecin ou pharmacien que le magnésium est sans danger pour vous.


[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1855626/

[2] http://www.professionsante.ca/files/2010/02/qp_jan06_11_13.pdf


[1] http://www.micronutrients.com/magazine/magnesium-and-the-gut-brain-connection/

[2] https://carolinenaturopathe.ca/2019/06/21/palpitations-cardiaques-manque-magnesium/


[1] https://www.foodinaction.com/magnesium-ameliore-sensibilite-insuline/

https://wp.me/pbfzUr-1Y

Déterminer sa nature de peau, pour mieux la protéger

D’accord il y a un éveil des consciences de plus en plus important autour de nous qui pousse les gens à vouloir consommer MIEUX. D’accord, les gens commencent à se rendre compte que beaucoup de produits utilisés en cosmétique sont inutiles, voir carrément dangereux. D’accord, ils se tournent donc vers le « fait maison » et c’est tout à leur honneur. Encore faut-il savoir FAIRE et surtout, savoir répondre aux VRAIS besoins de votre peau. Aujourd’hui je vais donc vous donnez les clefs pour diagnostiquer votre nature de peau et une liste d’ingrédients qui du coup, seront tout à fait adaptés ! C’est parti:


La nature de peau est quelque chose de génétiquement définie. Elle dépend des équilibres internes propres à chaque personne. C’est ce qu’on appel le type de peau.

Le type de peau peut évoluer de façon divers, par exemple en fonction de l’âge, des hormones, de l’environnement dans lequel on vie (stress, pollution, climat), mais aussi en fonction de son mode de vie (fatigue, alimentation) ou de l’utilisation de produits non adaptés. On parle alors d’état de la peau, un état cutanée transitoire, de surface, qui se superpose au type de peau.

Connaître son type de peau, son état et donc, ses besoins, est essentiel pour pouvoir lui apporter les soins les plus adaptés.


Sèche, normal, mixte… Quelle est donc votre type de peau ?

Test de type de peau

EXAMEN TACTILE

a) ma peau est lisse et ferme

b) ma peau est épaisse et collante

c) ma peau est fine et rêche

d) ma peau est épaisse sur la zone T et fine sur le reste du visage

EXAMEN VISUEL

a) mon teint est lumineux avec des pores plutôt serrés

b) mon teint est terne avec des pores dilatés apparents (points noirs, boutons ou imperfections)

c) mon teint est clair avec des rougeurs potentielles

d) mon teint est brillant sur la zone T avec des pores plutôt dilatés (points noirs ou boutons) et mat sur le reste du visage, avec des pores plutôt serrés

EXAMEN SENSITIF

a) je ressens du confort et de la souplesse

b) je n’ai pas de sensibilité particulère

c) je ressens de l’inconfort et des tiraillements sur tout le visage

d) je ressens parfois de l’inconfort et des tiraillements localisés surtout sur les joues

  • Si vous avez une majorité de a, votre peau est normale, ce qui est très rare.
  • Si vous avez une majorité de b, votre peau est grasse, ce qui est souvent héréditaire.
  • Si vous avez une majorité de c, votre peau est sèche, ce qui touche environ un tiers des femmes.
  • Si vous avez une majorité de d, votre peau est mixte, qui est la plus répandue.

Sensible, déshydratée ou mature, quel est l’état actuel de votre peau ?

Test de l’état actuel de votre peau

VOTRE PEAU TIRAILLE

a) souvent après son nettoyage

b) toute la journée

c) jamais ou occasionnellement

VOUS AVEZ DES ROUGEURS OU DES SIGNES DE FRAGILITÉ

a) en permanence

b) de plus en plus souvent

c) parfois sur le nez ou les joues, ou jamais

VOUS AVEZ DES IMPERFECTIONS

a) jamais

b) régulièrement

c) rarement

VOTRE VISAGE PRÉSENTE DES RIDES

a) je n’ai pas particulièrement de rides

b) j’ai quelques rides d’expression, notamment au niveau du contour des yeux

c) mes rides sont de plus en plus marquées

  • Si vous avez une majorité de a, votre peau est sensible, phénomène plutôt nouveau
  • Si vous avez une majorité de b, votre peau est déshydratée, principal fléau de la peau
  • Si vous avez une majorité de c, votre peau est mature, ce qui traduit une fatigue de la peau
  • vous obtenez plusieurs lettres, votre peau à plusieurs tendances cutanées

Maintenant que vous avez diagnostiqué votre type de peau et son état, il vous faut définir quels produits utiliser. Rassurez-vous, c’est une chose relativement simple. Il suffit de se poser 2 questions essentielles:

  • De quoi ma peau a-t-elle besoin ?
  • Quelle texture lui conviendra le mieux ?

les spécificités de chaque type de peau

Hydrolat(s) au choix Huile(s) végétale(s) au choix Autres actifs : extraits, huiles essentielles, argiles
Peau sèche Camomille Amande douce Argile rose
Fleur d’oranger Avocat Beurre de cacao
Tilleul Noyaux d’abricot Extrait de mauve
Peau normale Cassis Argan Argile blanche
Lavande Jojoba Extrait de concombre
Rose Macadamia Extrait de mauve
Peau mixte Géranium Jojoba Argile verte
Lavande Noisette Extrait de miel
Rose Pépins de raisin HE citron
Peau grasse Eucalyptus Jojoba Argile verte
Menthe Noisette Extrait de concombre
Tea tree Sésame HE Tea tree

Des solutions pour chaque tendance cutanée

Hydrolat(s) au choix Huile(s) végétale(s) au choix Autres actifs : extraits, argiles, huiles essentielles
Peau sensible Camomille Amande douce Argile rose
Lavande Calendula Extrait de mauve
Peau déshydratée Fleur d’oranger Amande douce Acide hyaluronique
Tilleul Karité Aloe vera
Peau mature Cassis Argan Extrait de miel
Rose Rose musquée HE rose

Les textures à privilégier

type de peau textures adaptées
Démaquiller peaux normales, mixtes ou grasses gelées, huiles, mousses, savons
peaux sèches laits ou huiles
Tonifier en fonction de la nature de peau hydrolats
Hydrater peaux normales, mixtes ou grasses crèmes
peaux sèches baumes, crèmes riches
Exfolier peaux sèches crèmes ou baumes
peaux mixtes à grasses gelées, huiles, mousses, savons
peaux sensibles à éviter. Préférez les masques

Désormais, avec tous ces outils, vous devriez connaître votre type de peau, son état, ses besoins et les ingrédients les plus adaptés pour la nourrir et la protéger, que vous souhaitiez acheter des cosmétiques OU que vous préféreriez les fabriquer vous-même !

J’espère que cet article vous aura été utile, je me suis bien amusée à faire les tests (avec l’aide d’un magazine, je ne vais pas vous le cacher) et les tableaux Excel (ça faisait un bail que je n’avais pas utilisé cet outil). A la prochaine !

https://wp.me/pb40kq-3P

Le konjac … le dernier secret minceur

Diététique, amincissant, et bon pour la santé, mais qu’est-ce que le konjac exactement ?

Origine et histoire du konjac

 konjac

Amorphophallus konjac

Le konjac, ou amorphophaluskonjac, est un légume qui nous vient tout droit de l’Asie du Sud-Est. Il pousse en forêt au Vietnam, en Chine, en Indonésie, Corée du Sud et au Japon, c’est donc sans surprise que l’on s’aperçoit que ce soit les principaux consommateurs de konjac. Bien que répandu dans plusieurs pays asiatiques, ce légume de la famille des Araceae est consommé et cuisiné principalement au Japon qui en sont donc les spécialistes officiels.

Il est apparu au XVIIIe siècle au japon. À l’époque, le konjac était principalement utilisé pour ses qualités « médicinales », elle serait efficace comme traitement contre le diabète ou le cancer. Elle était appelée « langue du diable » à cause de sa forme particulière. Ses racines, transformées en farine, sont utilisées pour créer le célèbre konnyaku.

Aujourd’hui, il est beaucoup utilisé dans l’industrie agro-alimentaire. On extrait du glucomannane de ses racines pour en faire un épaississant efficace.

Un aliment bon pour la santé

Konjac minceur

Glucomannane : extrait des racines de konjac

Le konjac est reconnue pour de nombreuses qualités, et est considéré par certains comme un médicament faisant partie de la phytothérapie. Il est utilisé dans de nombreux régimes, et est conseillé notamment par le Dr Dukan pour son fameux régime Dukan.

Le konjac comme coupe faim naturel

Ses racines contiennent du glucomannane,cette substance est un gélifiant très efficace qui « tapisse » l’estomac lorsqu’il est ingéré, par conséquent l’effet de satiétéest très rapide, et les graisses pénètrent beaucoup moins dans l’estomac. C’est de là que vient cet effet coupe faim qui fait la célébrité de cet aliment. Et en plus de cela, le konjac ne contient environ que 3 calories pour 100gr.

Ses vertus médicinales

Le konjac était utilisé en Asie contre le cancer et contre le diabète, mais il compte également un effet laxatif et apaisant pour l’estomac, utile pour les maux de ventre. Il permet de faire baisser le taux de mauvais cholestérol.

Il est donc utile pour lutter contre les excés de poids et l’obésité. Par contre, bien sûr, pour tout problème de santé, même si le konjac est totalement inoffensif, il est important de consulter un professionnel de la santé.

Comment manger du konjac ?

Les nouilles

Les nouilles de konjac sont très utiles pour cuisiner un bon plat diététique, ou pour remplacer un plat de pâte parfois un peu trop lourd et calorique. Il existe aussi des pâtes de konjac, mois répandues pour le moment, mais qui se rapprochent encore plus des pâtes classiques que nous connaissons.

Nouilles de konjac

Nouilles de konjac

Les vermicelles

Les vermicelles, ou konjac shirataki, sont fait à partir de farine de konnyaku, d’eau et d’hydroxyde de calcium. Il est très peu calorique, bien sûr végétarien, et convient pour de nombreux plats.

Antiparasitaires naturelles pour vos animaux de compagnies

L’huile de Neem a, parmi ses nombreuses propriétés, la capacité de repousser les parasites. Employée sur vos animaux de compagnies, elle les protège naturellement. C’est toujours mieux qu’un collier chimique, non ?

Anti-puce en Collier

Le collier tissu habituel de votre chien peut être traité pour devenir un collier anti-puce.

Pour cela, faites tremper le collier une nuit dans de l’ Huile Végétale de Neem.

Le lendemain, laissez le égoutter quelques heures sur du papier absorbant. C’est prêt, vous pouvez mettre le collier anti puce naturel à votre chien.

Préparation :

  • 45% d’huile de neem,
  • 45% de vinaigre blanc,
  • 10% d’eau savonneuse (1 copeau de savon noir ou de savon de Marseille conviendra très bien ou bien un peu de Savon liquide neutre)

Tout est dans la paume de votre main: appuyez sur ces points pour éliminer votre douleur

Voici une façon simple de soulager la douleur sans vous gaver de médicaments bourrés de produits chimiques.

Lisez attentivement les instructions suivantes et améliorez votre état:

  1. Localisez le point sur votre pouce qui est associé à la douleur dans votre corps. Appuyez dessus pendant 5 secondes.
  2. Relâchez la pression pendant 3 secondes.
  3. Appuyez de nouveau et répétez la même étape pendant plusieurs minutes.
  4. Faire cela au moins une fois par jour et vous vous sentirez beaucoup mieux dans une semaine.

Source: womensbest.net

Astuces de cuisson des oeufs avec thermomix

Astuces de cuisson des oeufs avec thermomix

– 11 minutes : oeufs coque (jaune liquide, le blanc un peu ferme)
– 12 minutes : oeufs très mollets (jaune liquide, le blanc ferme)
– 13 minutes : mollet (jaune commençant à se raffermir)
– 14 minutes : oeufs dur
– 15 minutes : oeufs très cuit, le jaune s’assèche

A la sonnerie , retirer le panier avec la spatule et plonger le tout dans de l’eau froide pour arrêter la cuisson.

– Les œufs au plat

Couvrir le varoma d’un papier de cuisson humide, verser l’eau dans le bol, mettre en place le varoma vide et régler : 6mn /varoma/v1.
Casser les œufs sur le papier de cuisson de varoma, programmer 5-6 mn/varoma/v1.
Saler et poivrer et servir aussitôt.
Vous pouvez insérer j’jusqu’à 8 œufs dans le panier de cuisson et davantage en utilisant le varoma.
Vous pouvez préparer davantage d’œufs au plat en tapissant le plateau de papier cuisson et en prolongeant le temps de 2 mn.